A bicyclette

Publié le par Pierre Thiesset

IMG 1571 La petite reine, c'est le mode de locomotion préféré des artistes, poètes, esthètes en tout genre. Instrument de plaisir propice à la rêverie, elle inspire : « Grâce au vélo, j'ai beaucoup découvert sur le style : le style dans l'écriture, je veux dire ; le style dans tout », reconnaît William Saroyan.

Ernest Hemingway, Emile Zola, Samuel Beckett, Alfred Jarry, Antoine Blondin, Pablo Neruda, San Antonio, Roland Barthes... Presque deux cents ans d'écrits littéraires sur la bicyclette défilent dans cette anthologie. Pas moins de cinquante-trois écrivains chantent les joies de la vélocipédie : jouissance de la vitesse, corps-à-corps homme-machine, flânerie, harmonie des formes, des mouvements, des bruits, vélocité, puissance, horizons nouveaux... « Vive la liberté ! Vivent les aventures ! », crie Herbert George Wells.










Un petit extrait pour la route : Tôpher Mills, Le vélo est une crêpe facile

« Trafic rutilant
métal grouillant
sifflant soufflant
moteurs ronflants
sang s'affolant
grincements
esquives
écarts
dans le caniveau
concoction titubante
sur deux roues
essayant d'év...
mais !
éviterIMG 1576
cet énorme camion
« PUTAINS DE CAMIONS ! »
frôler la catastrophe
en voulant accélérer
plus vite qu'une Volvo
« PUTAINS DE VOLVOS ! »
klaxons et tut-tuts
cris et moqueries
gesticulations obscènes
visant et venant
de chauffeurs derrière les pare-brises
moteurs éructant
gaz d'échappement en pleine figure [...]
encore un camionneur
qui ne voit pas
ce que fait le gros cul
de son véhicule
une embardée, mon vélo
brinquebalant
déséquilibré
sautant à terre
et le tirant
jusqu'au
trottoir
pour que lui et moi
ne nous fassions pas écraser
par un caisson cabane
de 23 tonnes
IMAGINE, MOURIR
POUR DES PUTAINS DE BANANES !
rythme, allure, mouvement
un concours de tous les sens
pour m'aider à survivre
à ce délire détraqué
dit circulation [...] »

A bicyclette
, anthologie établie par Edward Nye, éditions Sortilèges, 2000.

Commenter cet article