Le tao du vélo

Publié le par Pierre Thiesset

IMG-copie-5.jpgDans les mollets de Julien Leblay, trente mille bornes à travers le monde. De la Nouvelle-Zélande à la Cordillère des Andes, de l’Auvergne aux Balkans… De quoi conférer une belle légitimité pour causer voyage à vélo.

 

Sorties pile en même temps que Deux roues, libres ! (mai 2010), ces « petites méditations cyclopédiques » constituent un éloge du voyage à vélo court et vivifiant. Dans un style plus apaisé, on y retrouve les pensées saisies lors d’une fameuse échappée belle : le corps à corps avec les éléments, le vent, la pluie, le relief ; l’autonomie et la grande liberté ; la simplicité d’un mode de vie dépourvu de confort ; les rencontres incessantes ; la méditation activée par le moulinage répétitif ; l’effort, la durée, le rapport au temps détaché du zapping quotidien ; le lien intime entre l’homme et la monture de métal ; le danger automobile ; le contact direct avec la nature, les paysages, les odeurs ; la confrontation avec le réel, loin de la société du spectacle et de la consommation…  Bref, Julien Leblay décrit à merveille la plénitude ressentie au guidon d’un vélo-baudet.

 


Julien Leblay, Le tao du vélo, Petites méditations vélocipédiques, Transboréal, 2010. Le site de l'auteur : http://j.leblay.free.fr. Le site de son association : http://www.voyage-grand-coeur.org/.

Commenter cet article