Transhumance

Publié le par Pierre Thiesset

IMG 1536Fuir les parkings à étages, les bureaux confinés, pour une vie au grand air, un horizon jalonné de crêtes, d’animaux sauvages, de liberté. « J’aspirais simplement à des ciels constellés d’étoiles et de planètes, à des nuits peuplées de faunes. Mes journées, je les voulais faites d’errances, de haltes impromptues, à la manière des contes. »

 

Marc Lecacheur, environnementaliste, décide de parcourir l’Europe « pour en savoir un peu plus sur les gens qui nous entourent ». Avec sa rossinante d’aluminium, il part à la rencontre de paysans en voie de disparition, les bergers. « Voyager à vélo facilite les échanges tout au long du périple, particulièrement avec les bergers, dont le quotidien est souvent dénué de tout confort. »

 

Après avoir sillonné le vieux continent d’ouest en est et du sud au nord, il raconte la vie simple de ces derniers transhumants. A vélo ou avec son troupeau, c’est être à contre-courant dans un XXIe siècle qui pue le bitume, la surconsommation, l’individualisme, l’artifice...

 

Marc Lecacheur, Transhumance, 14.000 km à vélo à la rencontre des berges d’Europe, Editions Cheminements, 2006. Blog de l'auteur :  http://peuplesetnature.blogspot.com/.

 

Commenter cet article